Vince @ Mendoza

21 juillet 2008

Les chutes d'Iguazu

Hola a Todos !!

Que de belles choses encore à vous raconter 

Après la sud de la patagonie, me voila reparti avec mes parents pour découvrir de nouveaux paysage qu’offre l’Argentine. Destination, les fameuses chutes d’Igazu pour 3 jours. Puis, un passage obligé par la capitale « Buenos Aires » puis la ville de Cordaba, deuxième ville de l’Argentine et où selon les Argentins il y a las mas chicas lindas del pais !!.

Chutes d’Iguazu

Les chutes d’Iguazu, certainement un des ensemble de chutes les plus connus au monde et certainement l’un des plus impressionnant. Iguaçu en indien signifie « Eau grande ».Situé à la frontière du Brazil, de l’Argentine et du Paraguay, le parc National Iguazu réserve un spectacle fantastique où plus de 200 chutes se pressent sur un front de 2.5 km, dans un site à la végétation tropicale exubérante. Classé au Patrimoine mondiale de l’Unesco depuis 1986, la rivière Iguzú se déverse avec un fracas du haut de 275 cascades dont la plus haute attint une hauteur de 72 mètres, la célèbre Garganta del Diablo.

Le Parc National Iguazu a été créé en 1934 à la frontière de trois pays d'Amérique du Sud : le Brésil, l’Argentine et le Paraguay. Les touristes qui viennent découvrir cette merveille de la nature peuvent loger soit en Argentine, à Puerto Iguazu dans la Province de Misiones, soit au Brésil, à Foz do Iguaçu dans l'Etat du Parana. 

Samedi 14 juin, départ à 9h00 pour Igazu, toujours en passant par Buenos Aires !!! 14h00 arrivée à Iguazu, où se fait ressentir tout de suite le climat tropical mucho humedad !! Direction l’Hotel situé à environ 25 km de l’aéroport. Nous traversons le parc national d’Iguazu, pour nous laisser le temps d’admirer les merveilles de la nature.

Arrivé à l’hôtel, découverte de notre chambre. Puis, 16h00 direction le centre pour une visite de la ville. Nous finissons la journée par un petit resto bien mérité !!

Chutes côté Argentin !!

Samedi 15 juin, 9h00 départ depuis la station de bus pour les chutes d’Igazu côté Argentin (Prévoir une journée environ). Arrivé au parc, direction : la célébre Garganta del Dialblo !!

IMG_1604

IMG_1608

IMG_1638

IMG_1644

IMG_1653

IMG_1667

IMG_1668

Puis, l’après-midi découverte du reste des chutes: 4 parcours permettent de les découvrir en approchant au plus prêt, pour les observer du bas ou du haut, en plein cœur de la forêt.
Passage par des sentiers au bord des chutes en traversant une végétation tropicale resplendissante.

IMG_1724

IMG_1735

IMG_1750

IMG_1772

IMG_1786

IMG_1794

IMG_1801

IMG_1804

IMG_1815

Milieu d’après-midi, embarcation d’un Zodiac pour aller voir les chutes aux plus prés Impressionnante !! En effet possibilité de se rendre en bateau jusqu'à l'île San Martin rendue célèbre par Roland Joffé, le réalisateur du film Mission avec Robert de Niro et Jeremy Irons, Palme d'Or du Festival de Cannes en 1986. Ne pas oublier son ciré !!

IMG_1826

Dimanche 14 Juin, visite des chutes côté Brésilien (prévoir une demi-journée). Les Chutes d'Iguazu (ou Iguaçu) du côté brésilien offrent une vision encore plus spectaculaire car c'est de là que vous aurez un panaorama complet sur le front de 3 kilomètres de cascades s'écoulant de la forêt tropicale. Un seul parcours de ce côté-ci de la frontière, mais celui-ci vous permettra d'apprécier le spectacle sous d'autres angles.
C'est également du côté brésilien que les plus fortunés pourront s'offrir une balade en hélicoptère pour observer les chutes depuis le ciel...

IMG_1853

Hôtel côté Brésilien aux pieds des chutes

IMG_1855

IMG_1875

IMG_1895

IMG_1899

IMG_1904

IMG_1937

IMG_1952

IMG_1967

IMG_1964

IMG_1971

IMG_1977

IMG_1975

Les chutes d'iguazu se situent dans un lieu privilégié, en pleine forêt amazonienne, et de ce fait on peut y voir évoluer une faune et une flore d'une diversité étonnante. Les cataractes d'Iguazu font partie des chutes les plus impressionnantes de la planète. Ces chutes découvertes ont servi au tournage de nombreux films.

Pour ma part, c’est de loin la plus belle chose que j’ai vu… Impressionnant la nature !!!!

Pour se rendre à la Garganta del diablo, prendre un train sur une vingtaine de minute. Puis marcher pendant environ 30 minutes sur une passerelle en traversant de la nature. En chemin, on peut déjà entendre l’impressionnant grondement de la Garganda et également apercevoir jaillir des fumérolles de rosée et de vapeur d’eau.

IMG_1619

Passerelles pour se rendre à Garganta del Dialblo

Posté par vinceMendoza à 05:57 - Commentaires [3] - Permalien [#]


25 mai 2008

Mi vacaciones en Patagonia!!

Ah quand même voici la suite de mes aventures !!!

Vacaciones en Patagonia !!!

Bon après avoir négocié quelques jours de vacances avec mon directeur me voilà parti pour une semaine de vacances dans le Sud de l’argentine en Patagonia. Itinéraire: Bariloche pour 3 jours, El Calfate pour 3 jours ainsi que Ushuaia del fin en mundo pour 3 jours également.

carte_argentine_fr

Première étape, Bariloche, une ville de 140 000 habitants situés au Nord de la Patgonie. Elle s’étend le long du lac Naluel Huapi aux pieds de la cordières et à quelques kilomètres de la frontières Chilienne dans la région des sept lacs. Cette ville est souvent comparée par les Européens avec la Suisse et l’Autriche. Lacs, montagne, forêts de sapins, chalets en bois, fondue de chocolat, voila ce que l’on y trouve à Bariloche. En hiver, c’est la station chic des Argentins. Cette charmante petite ville du Rio Negro vit principalement du chocolat, et je peux vous le dire, il est vraiment excellent !!!  et du tourismes (elle reçoit prés de 750 000 visiteurs par ans). La nature est spectaculaire et sauvage dans la région. Certes on se croirait dans les alpes, mais 3 siècles en arrière avant que l’on construise routes, usines, remontées mécaniques et immeubles d’altitudes.

Photo_134

Plaza principale de Bariloche

Photo_165

Fabrica de chocolates

Photo_119

Photo_144

Bariloche

Mercredi 7 mai, départs pour Bariloche en Avion en passant bien sûr par la capitale de Buenos Aires, car il faut le savoir tout les avions en Argentine passe par B.A allez savoir pourquoi !!.

Jeudi 8 Mai, premier jour à Bariloche et première excursion, la visite « des 7 lagos ». La visite des sept lacs est sur une journée en bus.  En passant par la petite ville de La Angostura, on longe un long moment la rive nord du lac Nahuel Huapi dévoilant des points de vues magnifiques.

Photo_155

Villa La Angustora

Photo_178

Ensuite, passage par une route non goudronné mais en bon états quand même pour découvrir les sept fameux lacs : Correntoso, Rucamalen, Portezuelo, Villarino, Falkner, Hermoso et Maliquinna.

Photo_194

Lago Correntoso

Photo_191

Lago Falkner

Photo_237

Lago Villarino

Photo_234

Lago Hermoso

Photo_216

Lago Portezuelo

Photo_242

Lago Maliquinna

Puis, en fin d’après-midi,le retour vers Bariloche s’effectue par la Paso Cordoba pour découvrir un lieu inattendu ‘el valle Encantado ». De virage en virage, on peut admirer le résultat de siècles d’érosion qui ont laissé de multiples rassemblements de pics et rochers. Egalement on peut découvrir les fameux Guanacos.

Photo_251

Eel valle Encantado

Photo_257

Guanacos : tipico de la cornigeria

Photo_254

Guanacos

Vendredi 09 mai, deuxième jour à Bariloche. Après une nuit passé chez l’habitante avec notamment la rencontre avec une Américaine histoire de pratiquer un peu l’anglais !! me voila reparti pour aller visiter l’ile de Victoria ainsi que le parque nationale Arrayanes.

Par conséquent, après environ 30 minutes de navigation, on arrive à la isla Victoria, au cœur du lac Nahuel Huaoi. On y trouve de grands espaces verts peuplés de nombreux pins.

Photo_362

Photo_300

Photo_384

Photo_371

Après un petit pic nique au cœur de l’île, nous voilà reparti en direction de Puerto Quetrihue, pour découvrir une forêt magnifique, celles des Arrayanes, arbres couleur cannelles dont il reste que très peu de spécimens (au japon notamment). Forêt également où a été tourner le film de Walt Disney bambi.

Photo_329

Photo_319

Forêt des Arrayanes

Samedi 10 mai, réveille à 8 heures pour prendre la direction de l’aéroport et la petit problème euh en faite on peut dire gros problème !!! un volcan au Chili a fait éruption la veille.  Il était situé juste à  proximité de la ville de Bariloche. Par consquent, il y a plein de centre de partout dans la ville et également dans le ciel. Ce volcan dormait depuis plus de 1000 ans et il a fallut qu’il face éruption la semaine de mes vacances !!!

Chaiten3

Chaiten1

                Cenizas de l'éruption du Volcan 

Chaiten2

Donc résultat, tous les vols ont été annulés et je me retrouve à prendre le bus de Bariloche à El calafate, soit 36 heures de bus sur la fameuse routa 40 !!! La routa 40 est la route qui traverse tout l’argentine du nord ou sud appelé la colonne vertébrale de l’Argentine. Elle traverse des endroits déserts et de nombreuses portions sont non goudronnées, donc très désagréable surtout quand tu veux essayer de dormir un peux !! Mais bon ca quand même été une belle aventure et un moment que je n’oublierais pas !!

ruta40_affiche_2

Routa 40 para ir a El Calafate

Ruta_nacional_40

Paysage de la routa 40!!!

Donc après 36 heures de bus, me voila enfin arrivé à destination en ayant perdu un jour à el calafate.

El calafate, ville situé à 80 km du Perito Moreno, au pied de la cordillère des Andes et du Lago Argentino. El calafate est avant tout la ville étape d’où l’on part pour visiter le parc naturel des glaciers.  A sa fondation, en 1927, ce n’était quand modeste village de pionners entouré de champs plats. El calafate a connu un développement fulgurant grâce au tourisme et un nouveau bon a été franchi en 2000 avec la création de l’aéroport. Les glaciers sont désormais facilement accessibles et El Calafate est la première à bénéficier du tourisme. Cette ville ne connait pas de charme particulier, mais pas déplaisante non plus et reste quand même un endroit incontournable pour ses glaciers. Ainsi, 2 voir 3 jours sont largement suffisants.

Photo_411

Par conséquent changement de programme dans mon itinéraires, je ne ferrais pas la petit minni trekking sur le glacier de Perito Moreno que j'avais programmé et je n’aurais pas le temps non plus d’aller voir le glacier Upsalda glacier trés connu égalment et trés impressionnant.

9 h00 arrivé au centre de ville en bus et  10 h00, me voila parti pour aller voir le fameux glacier de Périto Moreno, même pas le temps de prendre une bonne douche après mes 36 heures de bus !!

Photo_423

Plus de 30 km de long (oui oui, kilomètres !). Et la glace au ras de l’eau, là, elle a plusieurs milliers d’années. Etonnant, non ?

Photo_441

Glaciar de Périto Moreno

Photo_438

C’est une merveille du monde, n’est ca pas ? Le glacier Perito Moreno est déclaré patrimoine mondiale de l’humanité. Une des caractéristiques de ce glacier est la rupture de ses parois frontales et latérales conséquences de la pression de l’eau.

Photo_434

Ensuite, embarcation sur l’affluent Sud du lac Argentin pour naviguer dans le Canal des Glaciers juste devant le Glacier Perito Moreno.

Photo_501

Photo_505

glaciar_perito_moreno

untitled_2

Treking sur le glacier Perito Moreno

Mardi 13 Mai, départ pour Ushuaia. Ushuaiai, qui n’a pas rêvé d’y poser les pieds un jour….. . Ville la plus australe du monde Ushuaia est la capitale de la Terre de Feu. Elle est située à proximité du Canal Beagle, et a une superficie de 9 390 km² et compte 60 000 habitants. Ushuaiai est la dernière ville avant l’antarctique.

Photo_569

La baie d'Ushuaia!! Au fond l'entré pour le Pacifique

Un peu d’histoire !! Ushuaia à été découverts par Magellan en…. Cet archipel a été appelée terre du feu a cause de ces feux allumés par les indiens que les navigateurs aperçurent depuis le large. A cette époque la ville était habitée par les indiens Yaman. Ainsi, le nom de la ville vient de la langue indigène yagan (ou yamana) : ush (au fond) et wuaia (baie ou crique).

Ushuaïa fut fondée le 12 octobre 1884. Durant la plus grande partie de la première moitié du XXe siècle, la ville se développa autour d'une prison pour des criminels particulièrement dangereux. Ainsi, les prisonniers devinrent ainsi des colons et leurs principales activités étaient de couper du bois sur les terrains environnant la prison et de construire la ville.

Photo_580

Photo_585

14 heures, j’arrive à Ushuaia dans la ville la plus australe du monde. Première impression, il caille grave !! Mais bon je ne vais pas me plaindre il ya du soleil, ce qui est assez rare à cette époque

Photo_654

Au cours de cette après-midi, découverte de la ville et visite, et visite de la prison Presidio de Reincidentes et du musée de la fin du monde qui retrace l’histoire de cette région.
Puis petite balade également sur le port et le Paseo del Centenario qui est un point panoramique idéal.

Photo_651

Mecredi 14 Mai, visite du Parc National Terre du Feu.

Photo_842

Départ depuis la Station centrale où nous prenons le train de la fin du monde pour nous rendre au parc national de Terre du Feu. Le train Austral Fueguino marque les esprits non seulement par son élégance et son style mais aussi car il nous évoque l'Histoire d'Ushuaia (le train des prisonniers). Le trajet longe le Rio Pipo et traverse le pont Quemado. Ensuite après un long virage nous ferons une première halte à la station La Macarena. Notre seconde étape nous permettra de d'observer les restes d'une vieille scierie.

Photo_785

Photo_828

Photo_858

Photo_850

Photo_813

L’itinéraires se termine par la cascade du fleuve Pipo, Bahia ensenda et barrage des cators.

Photo_835

De retour du parc, embarquement pour une excursion nautique entre les îles du canal de Beagles. Le tour début sur le port touristique et passe par l’île de los Lobos pour admierer les loups de mer puis par l’îles de los Pajaros pour admiere des cormorans de Magellan et albatros

Photo_917

les loups de mer

Photo_909

Puis passage également devant le fameux Phare les Eclaireurs,

Photo_922

Jeudi 15 Mai, retour à Mendoza avec des images plein la tête.

Photo_721

Photo_721

Photo_723

Prochaines destinations, les fameuses chutes d’Igazu et la capitale Buenos Aires!!! 

Posté par vinceMendoza à 01:13 - Commentaires [7] - Permalien [#]

13 avril 2008

Aconcagua: plus haut sommet d'Amérique du Sud

L'ACONCAGUA: Plus haut somment d'Amérique du sud

L’Aconcagua, point culminant de l'Amérique et des Andes, est situé en Argentine, tout près de la frontière chilienne (± 13 km). Il a une hauteur de 6 962 mètres. Il est aussi le plus haut sommet de l'hémisphère sud et le plus haut sommet en dehors de l'Asie. L'Aconcagua se trouve en république Argentine, dans la province de Mendoza, département de Las Heras. Il s dans le Pars provincial de l'Aconcagua. Il est limité à l'ouest et au sud-ouest par la Valle de los Horcones, au nord et à l'est par la Valle de las Vacas. Il est entouré de nombreux sommets dépassant 5 000 m.

L'Aconcagua est situé dans la Cordillière frontale, dans une région d'une si grande sécheresse que cela lui a valu le surnom d"Andes arides". La rareté des précipitations et la violence des vents (jusqu'à 250 km/h) explique la faible quantité de neiges éternelles qui couvrent le sommet. Ces dernières alimentent tout de même des rivières assez importantes, comme par exemple la rivière Los Horcones, sur le versant nord, qui est un affluent du Río Mendoza, et dont les eaux rejoindront l'Atlantique ou sur le versant sud la rivière Aconcagua qui se jette dans l'Océan Pacifique.

Autre vue de l'Aconcagua

Historique

La découverte de l’Aconcagua est due à l'Allemand Paul Güssfeldt en 1889 qui arriva jusqu’à l’altitude de 6560 m mais dut abandonner à cause du mauvais temps. La première ascension réussie par le versant nord a été réalisée par Matthias Zurbriggen qui arriva seul au sommet le 14 janvier 1897, son collègue Fitz Gerald ayant abandonné à 6700 m.

La première de la très difficile face sud ne fut réalisée qu'en 1953 par une équipe de jeunes Français, dont deux devaient devenir célèbres : Robert Paragot et Lucien Bérardini (voir leur récit de leurs nombreuses expéditions communes, Vingt ans de cordée, Arthaud, éditeur) . Les six vainqueurs, sauf Paragot, revinrent de l’expédition amputés de plusieurs doigts et orteils du fait des gelures (cela quatre ans seulement après Herzog et Lachenal à l’Annapurna).

Posté par vinceMendoza à 07:03 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Premières photos et premières imporessions de Mendoza

Bon le moment attendu est arrivé !!! Me voilà en Argentine. Après environ 16 heures d’avion que j’ai trouvé un peu long, me voila reparti pour une belle aventure de 5 mois. Déjà, pour commencer petit problème dés mon arrivée, ma valise n’était pas arrivée à destination. Mais bon tout s’est arranger, il me long retrouvée et j’ai pu la récupérer le lendemain.

Sinon mes premières impressions. Dans l’ensemble elles  sont assez bonnes. La ville dans laquelle j’habite « Mendoza » est très sympa et possède de grands Parcs bordés de palmiers où il fait bon à se balader. Egalement il faut savoir que la ville de Mendoza est un oasis, donc toutes les rues possèdent de grands et profonds fossés pour permettre l’irrigation et sont bordées de grands arbres ce qui donne un certain charme.

Au niveau de la vie, eh ben nous sommes en Amérique du sud donc rien à avoir à ce que l’on peut trouver en France. Déjà premier constat flagrant que je remarque, il y a vraiment deux catégories de population, les très riches et les très pauvres. Ainsi, quand on se balade dans le centre ville de Mendoza vous pouvez croiser aussi bien une belle Mercedes qu’une bonne vielle Peugeot 504 d’origine !! Egalement, le coût de la vie est pas cher, pour 3 euros vous mangez, 1 euros pour boire un verre dans un pub et les cigarettes sont à 1 euros, pas cool moi qui voulais diminuer…Sinon les routes les maisons, les bus sont quand même un peu vêtus. Dans le centre ca va, mais dés que l’on s’éloigne dans les banlieues s’est un peu plus délabrés. Egalement d’après ce que l’on m’a dis il y a pas mal d’insécurité. En faite il faut toujours être vigilant à ses affaires, sacs, argent etc... Pour vous dire, je n’ai pas encore osé sortir mon numérique en centre ville pour prendre quelque photos tellement on m’a mis en garde. Mais bon je devrais quand même y arriver. Sinon entre 13 heures et 17 heures, moment de la sieste !! donc plus personnes dans le centre ville, les rues sont désertes et tous les commerces sont fermés, c’est un peu surprenant !!  Egalement la circulation est très agitée est un peu dangereuse. En faite en argentine la priorité n’est pas du tout aux piétons donc il faut toujours être vigilant quand on se balade. De plus les feux rouges, ils ne connaissent pas et les clignotants sur leur voitures sont obsolètes. 

Niveau de mon logement, j’habite chez l’habitant qui s’appelle Betty. Elle très sympa et très accueillant comme tous les argentins en générale. Elle vit à avec son fils de 25 ans et possède deux chambres qu’elle loue à des touristes ou des étudiants. Ainsi, actuellement je me retrouve avec une Allemande qui n’est pas pour me déplaire car elle parle anglais et joue donc le rôle de traductrice.

Niveau de la langue, pour rien vous cacher je galère pas mal et capte pas grand chose. En faite niveau compréhension j’arrive à comprendre ce que les gens veulent me dire mais par contre je suis incapable de leurs répondre, j’ai aucun vocabulaire. Mais bon, il faut espérer que cela s’améliore dans les prochaines semaines. 

Aprés 15 jours passés à Mendoza, voici mes premières photos!!!

Pour commencer, vue d'avion petites photos de la cordillère des Andes!!!

Photo_131

Photo_132

Ensuite, petites photos de la casa,

Mi casa!!

IMG_0248

Le petit jardin pou profiter du soleil!!

IMG_0255IMG_0250

Ma chambre!!

IMG_0188IMG_0189

Puis quelques photos del Parque General José San Martin.

Entrée du parc générale José San Martin

Photo_168

Photo_149Photo_150

mza003

Photo_152

Photo_153Photo_155

Fuent de los Contientes

Photo_157Photo_164

Plaza de la Independencia

Photo_171

Posté par vinceMendoza à 06:50 - Commentaires [4] - Permalien [#]

26 mars 2008

Informations pratiques

INFORMATIONS PRATIQUES

Séjours de courte durée en Argentine :

Les citoyens des pays de l’Union Européenne, la Suisse et les États-Unis, titulaires de passeports en cours de validité peuvent se rendre en Argentine sans visa, pour des séjours inférieurs à trois mois. Aucun vaccin n’est exigé ni conseillé.

Juridiction du Consulat Général à Paris :

Le Consulat Général à Paris est le seul sur le territoire Français et les DOM-TOM.  Il est également compétent pour la Principauté de Monaco.

Obtenir un visa touristique (moins de 90 jours)

Pour un séjour inférieur à trois mois, il n’est pas nécessaire de faire une demande de visa pour l’Argentine.

Pour une demande excédant trois mois, la demande est à effectuer auprès du consulat général de la République d’Argentine, 6 rue Cimarosa à Paris.

Documents à prévoir :

  • Passeport en cours de validité (ou document de voyage reconnu par la République d’Argentine)

  • Formulaire de demande dûment rempli (à retirer auprès du Consulat

  • 1 photo d’identité 4x4

  • Documents de voyage aller-retour

  • Paiement des frais consulaires

  • Apporter la preuve que l’on est en mesure de s’acquitter de tous les frais sur place

Le délai maximum de séjour que peuvent accorder les Offices Consulaires argentines est de 90 jours. Ce délai peut être prolongé une seule fois, pour la même durée, en se présentant dans une Délégation de la Direction Nationale des Migrations avant l’expiration du premier visa. Pour obtenir la prolongation, le demandeur doit s’acquitter des frais correspondants.

Pour plus d’informations, contactez le Consulat de votre juridiction.

Obtenir un visa professionnel

La demande est à effectuer auprès du consulat général de la République d’Argentine, 6 rue Cimarosa à Paris.

Documents à prévoir :

  • Passeport en cours de validité (ou document de voyage reconnu par la République d’Argentine)

  • Formulaire de demande dûment rempli (à retirer auprès du Consulat)
    1 photo d’identité 4x4

  • Documents de voyage aller-retour

  • Paiement des frais consulaires

Le délai maximum de séjour que peuvent accorder les Offices Consulaires argentins est de 90 jours. Ce délai peut être prolongé une seule fois, pour la même durée, par simple présentation dans une Délégation de la Direction Nationale des Migrations avant l’expiration du premier visa. Pour obtenir la prolongation, le demandeur doit s’acquitter des frais correspondants.

Le demandeur doit prouver sa condition d’employé par le biais d’une lettre de son entreprise et délivrer les références bancaires d’une personne physique ou juridique installée en République d’Argentine, il doit obtenir auparavant l’approbation de l’invitation de la Direction Nationale des Migrations. Pour plus d’informations, contactez le Consulat de votre juridiction.

Obtenir un visa de résident temporaire

Sur ce point, contacter le Consulat d’Argentine à Paris.

Adresses et numéros utiles

Argentine

  • Ambassade de France en Argentine

  Adresse : Cerrito 1399 Buenos Aires 1010
  Tél : [54] (11) 45 15 29 30
  Fax : [54] (11) 45 15 01 20
  Internet : http://www.embafrancia-argentina.org
  Courriel : ambafr@abaconet.com.ar

  • Consulat général de Buenos Aires

  Adresse : Avenida Santa Fé 846 Buenos Aires 1059
  Tél : [54] (11) 43 12 24 09
  Fax : [54] (11) 43 13 61 66
  Internet : http://www.consulatfrance.int.ar
  Courriel : info@consulfrance.int.ar

En France

  • Ambassade d' Argentine

6 rue Cimarosa – 75116 Paris

Tel : 01.44.05.27.00 / 01.45.53.33.00 / 01.43.53.14.69

Fax 01.45.53.46.33

  • Consulat d’Argentine

Impasse Kléber – 75116 Paris

Tél : 01.45.53.22.25

Fax : 01.47.04.23.03

En Belgique

  • Ambassade d’Argentine

Avenue Louise 225. 6ème étage, boîte 3

1050 Bruxelles / Brussels

Tél : (32 2) 647-7812

Fax (46) 23079

En Suisse

  • Ambassade d’Argentine

Jungfraustr.1 -3005 Bern

Tél : 031 356 43 43

Fax 031 356 43 40

En avion
Vols réguliers (le plus tôt vous faites la réservation, meilleur est le prix. Pour la fin de l'année il faut réserver au mois de juillet)

Aerolíneas Argentinas Tél. 01 53 29 92 30  adresse: 2, rue de l'Oratoire 75001 Paris site web: www.aerolineas.com

Air France propose des trajets directs au départ de Paris. Liaison quotidienne au départ de Paris-Charles-de-Gaulle-2C. Tél. 0 820 820 820 , site web: www.airfrance.fr

De nombreuses compagnies européennes et sud-américains proposent des vols avec escale

Arrivée
Tous les vols internationaux arrivent à l'aéroport d'Ezeiza (Ministro Pistarini) situé à 35km du centre-ville Tél. 00 54 11 5480-6111. Le second aéroport de la ville, Jorge Newberry, est réservé aux vols intérieurs et à certains vols en direction des pays limitrophes. L'unique obligation est de remplir le formulaire distribué dans l'avion par la douane.

Posté par vinceMendoza à 00:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 mars 2008

La ville de Mendoza

Bienvenue !!

Après un 1 an d'étude en Angleterre à Bristol en temps qu'étudiant Erasmus, où j'ai vécu une aventure extraordinaire avec des souvenirs pleins la tête me voilà reparti pour une nouvelle aventure de 5 mois à l'étranger. En effet, ayant continué mes études, je dois réaliser un stage de 5 mois à l'étranger afin de valider ma première année de Master. Ainsi, voulant découvrir une nouvelle culture et apprendre l'Espagnole, j'ai décidé de faire mon stage en Argentine à Mendoza.

 

L’ARGENTINE

Flag_of_ArgentinaL'Argentine, officiellement la République argentine (en espagnol : República Argentina) est un pays d'Amérique du Sud partageant ses frontières avec le Chili à l'ouest, la Bolivie au nord-ouest, le Paraguay au nord, le Brésil et l'Uruguay au nord-est, et est bordé à l'est par l'océan Atlantique. Le pays a acquis son indépendance le 25 mai 1810, indépendance définitivement proclamée le 9 juillet 1816 à San Miguel de Tucumán.

Sa capitale est Buenos Aires, la langue nationale est l'espagnol et sa monnaie est le peso argentin. Son nom Argentine vient du latin Argentum signifiant « argent ».

Parmi les pays du Cône Sud qui comprend aussi le Chili et l'Uruguay, l'Argentine est celui où la culture européenne est la plus affirmée.

 

VILLE DE MENDOZA

 

spanish_mendoza

Entrée du parc General San Martín

ar_mapMendoza est une province d'Argentine située à l'ouest du pays avec une superficie de 148 827 km² et une population de 1 667 000 habitants. Elle est limitrophe de la province de San Juan au nord, de San Luis à l'est, de La Pampa et Neuquén au sud et du Chili à l'ouest, la province est donc une province andine. Elle est située aux pieds des Andes, au nord-ouest de la province, dans le département capital. Mais la ville s'étend surtout sur les départements voisins et forme la 4e agglomération du pays en population et en importance. C'est ce qu'on appelle le Grand Mendoza.

Il fait bon flâner dans les rues de Mendoza, si argentine, mais déjà un peu chilienne, et où le soleil brille 320 jours par an.
Mendoza a toujours vécu avec la crainte des tremblements de terre. Celui de 1861 détruisit presque totalement la ville. Ceci explique l'absence d'édifices très anciens.

 

Vers le milieu du 19e siècle, avec l'arrivée des vignerons français, italiens et espagnols ils créèrent des vignobles qui fournissent les ¾ du vin argentin. Mendoza est fière de ses vins faits pour la plupart à partir de cépages français. Certaines caves peuvent se visiter.
La meilleure façon de découvrir le panorama de la ville et de l'oasis dans le " désert ", c'est de se rendre au Cerro de la Gloria, colline qui domine Mendoza.
Mendoza est aussi le point de départ idéal pour les sports de montagne.
A 165 km se trouve la station d'hiver de Los Penitentes. Située à 2.500m d'altitude, elle dispose d'un domaine skiable de 2.500 ha.
A 85 km la station de Vallecitos, située à une altitude de 2.900m, offre les mêmes possibilités. men

Ø Le climat :

Mendoza a des étés très secs avec des hivers plus humides. Les températures moyennes pour janvier (en été) sont de 35 °C la journée, et 23 °C la nuit. Pour juillet (en hiver) elles sont respectivement de 12 °C et 3 °C.

 

UNE VIE TRANQUILLE A MENDOZA

mendoza_02Rien à voir avec le trafic et les foules de la capitale : le centre de Mendoza, délimité par quatre mignonnes petites places décorées d’azulejos (céramiques), appelle à la promenade avec ses nombreuses rues piétonnes. Il reste très peu de vestiges du passé, la ville ayant été totalement détruite par un tremblement de terre en 1861. C’est pour se protéger des risques sismiques que la ville a adopté cette physionomie particulière : bâtiments bas, larges avenues etc. La principale attraction touristique de la ville est le Parc San Martin, un peu à l’écart du centre, avec sa colline artificielle et ses quelques musées ; il est dédié au fameux « Libérateur des Andes » San Martin, ce général qui a libéré toute la région de la tutelle espagnole.

Pour profiter de la sympathique atmosphère de la ville, la rue Aristides Villanueva est le lieu idéal avec ses très nombreux bars et restaurants, aussi agréables pour prendre un verre en fin d’après-midi que pour sortir tard le soir.

BODEGAS

vignesMais Mendoza est aussi la capitale de la principale région vinicole du pays… Bien qu’il soit peu connu en France, le vin argentin est d’une très bonne qualité. Beaucoup de caves peuvent se visiter et organisent également des dégustations. Certaines sont devenues de véritables musées qui témoignent de l’évolution des outils et des méthodes de production, comme la Bodega La Rural, une des plus anciennes du pays. Les Français trouveront sans doute amusant de retrouver les cépages bordelais, importés au XIXe siècle

 

AU PIEDS DES ANDESimages

Plusieurs excursions partent de Mendoza pour arriver au pied de l’Aconcagua. Il est également possible de tenter son ascension, mais un excellent entraînement est nécessaire, et il faut également acquérir à Mendoza un permis qui coûte très cher (de 100 à 300 pesos soit de 25 à 75€ selon la saison).

Mais tout le monde peut parcourir en bus la magnifique route qui rejoint le Chili, soit pour continuer le voyage vers Santiago, soit pour s’arrêter à la dernière étape avant la frontière, Puente del Inca. Cette arche de sel partiellement artificielle a été mise en place par les Incas. Contrairement à ce que l’on peut entendre à Mendoza, elle ne mérite pas à elle seule la visite, mais vous ne serez pas déçus par les magnifiques paysages sur le chemin. Il est possible de faire l’aller-retour dans la journée mais le voyage dure environ 4h et on ne dispose pas de beaucoup de temps sur place.

 

ACTIVITES SPORTIVES

076riverMendoza est une ville qui offre beaucoup d’activités sportives qui sont :

§ Le ski bien sur avec sont diverses à Mendoza avec les stations de Los penitentes, Los Molles et Las Lenas

§ Rafting et kayak sur les très rapide Rio Mendoza

§ Escalade, la randonnée et du trekking sur le Cerro Aconcagua et autre pics Sans_titre

§ Parapente

§ Equitation

§ Pèche

 

Voilà,

En espérant que ce voyage se passera bien, et qu’il soit une expérience enrichissante, je vous ferai suivre régulièrement mes aventures à travers ce blog. Je mettrai à votre disposition des photos et vidéos ainsi que tous les bons plans que je découvrirai. Egalement, durant mon séjour, je compte en profiter pour visiter l’Argentine en allant, bien sûr à la capitale Buenos Aires, Ushuaia, les terres du feu, la Patagonnie.

Je compte sur vous pour me laisser vos commentaires et votre opinion sur ce blog.

Bonne visite !!!

 

 

Posté par vinceMendoza à 22:57 - - Commentaires [7] - Permalien [#]